Blog Ergo Famille

Bien choisir le sac à dos pour la rentrée – Deuxième partie

 

 

Ce billet est publié en 2 parties sur le blog Ergo Famille. Pour lire ou relire la première partie, où je fais une brève présentation des impacts physiques du choix et de l’ajustement du sac à dos ainsi que les principaux critères à considérer lors du choix du sac à dos, cliquez ICI.

Dans la deuxième partie, présentée ici, je vous propose les critères à respecter pour un bon ajustement et une bonne utilisation du sac à dos. Des astuces pratico pratiques vous seront aussi proposées ainsi que des suggestions pour un sac à dos écoresponsable.

Suivez-nous sur facebook pour les dernières nouvelles, annonces et primeurs chez Ergo Famille et visitez notre page web au www.ergofamille.com

L’ajustement du sac à dos, tout un art!

Lorsqu’un sac à dos est bien ajusté, il devrait se coller parfaitement au dos de l’enfant. Plus le sac est près du dos, moins grande est la pression exercée aux épaules et au cou. Les courroies ajustables du sac à dos permettent de bien ajuster la position du sac sur le dos.

Bien ajuster les 2 courroies sur les 2 épaules et répartir le poids de façon égale des 2 cotés.
Le sac à dos doit être ajusté de manière confortable entre le dessus des épaules et le bas du dos, au-dessus des fesses. Si le sac à dos descend plus bas que la hauteur des fesses, l’ajustement du sac ou le format du sac ne convient pas à l’enfant.

Pensez à réajuster les courroies du sac régulièrement au cours de l’année, puisque le port du manteau à l’automne, à l’hiver puis au printemps modifie la longueur de courroies nécessaires.

 

 

Si le sac à dos est muni d’une ceinture abdominale ou thoracique, utilisez-la! Cette ceinture augmente la stabilité du sac, permet de maintenir le poids du sac plus près du corps et permet de réduire la pression appliquée aux épaules en la redirigeant vers le bassin ou le torse.

Apprenez à votre enfant l’importance de bien porter les 2 bretelles du sac à dos sur ses 2 épaules plutôt que sur seulement une épaule afin de mieux répartir le poids des deux côtés et éviter les mauvaises postures.

Remplir son sac

Pour éviter de transporter un sac à dos trop lourd, le poids maximal ne devrait pas dépasser 10 à 15% du poids de l’enfant.

Lorsqu’on remplit le sac à dos, placer les items les plus lourds dans la partie arrière du sac, au fond (contre le dos de l’enfant) et placer ce qui est plus léger sur le devant ou sur le dessus du sac.

Placer les items dans le sac de manière à ce qu’ils ne glissent pas ou ne se déplacent pas au cours du transport.

S’assurer que l’enfant transporte seulement ce qui est réellement nécessaire avec lui. Un ménage de sac à dos une fois par mois évitera à l’enfant de trimbaler des objets superflus et instaure de bonnes habitudes d’organisation.

 

 

Pour les élèves qui doivent transporter quotidiennement beaucoup de livres, de cartables ou un ordinateur portable, favoriser un sac rembourré à l’arrière et muni d’une pochette pour ordinateur portable.

Pour une charge quotidienne supérieure à 15% du poids corporel de l’enfant, envisagez un sac à dos muni d’une armature rigide interne.

Pour un sac à dos écolo

Pour un choix écoresponsable, optez pour un sac à dos fabriqué au Québec et qui encourage l’économie locale. Salaires équitables, conditions de travail respectueuses, réduction des distances de transport, le commerce local permet de réduire l’impact environnemental et social à plusieurs niveaux!

Un sac à dos fabriqué à base de matériaux recyclés est également un bon choix, certaines marques sont disponibles au Québec et ces sacs sont de qualité. Réduire l’utilisation de matières premières et encourager une entreprise d’économie circulaire, c’est un choix sensé.

Enfin, un sac à dos seconde main peut aussi s’avérer un choix intéressant si le sac est en très bon état. Vérifiez la solidité des matériaux, plus particulièrement le fond du sac, les courroies, les bretelles et les fermetures éclair. Enfin, si de petites réparations sont nécessaires, des couturières offrent leurs services dans toutes les régions au Québec et peuvent vous aider à réparer le sac pour le remettre à neuf, à moins que vous ayez vous-même des talents en couture! La revalorisation de biens de seconde main est un choix aussi bon pour l’environnement que pour le portefeuille!

À retenir

Si votre enfant manifeste ou éprouve de la douleur au cou, aux épaules ou au dos, consultez rapidement un professionnel de la santé qualifié (médecin, ergothérapeute, physiothérapeute, etc.).

Pour des conseils personnalisés quant à l’ajustement du sac à dos de votre enfant, sa posture, ses habiletés motrices ou tout autre inquiétude que vous avez concernant son développement, contactez moi sans tarder chez Ergo Famille pour un rendez-vous. Des suivis sont offerts actuellement à la clinique, dans le secteur du Vieux Ste-Rose à Laval ou par téléconsultation dans toutes les régions du Québec.

Contactez nous via notre site web au www.ergofamille.com, sur la page Facebook Ergo Famille ou au (450) 300-4500.

 

Bonne rentrée à tous les enfants, et à tous les parents!

 

Sources :

American Occupational Therapy Association, 2012. Backpack Facts: What’s All the Flap About? http://www.aota.org
MELS, 2011. Principales statistiques de l’éducation. http://www.mels.gouv.qc.ca
Opp Hoffman, A. American Occupational Therapy Association, 2012. Backpack Awareness: One of Many Ways That Occupational Therapists Serve Students. http://www.aota.org
OPPQ. Un sac à dos bien ajusté pour un dos en santé, 2016. https://oppq.qc.ca/blogue/maux-de-dos-sac-a-dos/
Parikh, T., OT. Backpack Awareness Month: How To Play It Safe. Therapy Nook. Issue 2, Oct. 2011. Tiny Tots Therapy. http://www.tinytotstherapyinc.com
Rai, A, Agarawal, S. Back problems due to heavy backpacks in school children. IOSR Journal of Humanities and Social Science, Volume 10, Issue 6, May-June 2013, pp 22-26.
Smith, S. The Right Backpack: Guidelines for Parents. University of Florida, IFAS extension. Original publication date August 18, 2006. Reviewed by Carol Lehtola, Ph.D. and Carolyn Hanson, Ph.D., O.T. https://ufdcimages.uflib.ufl.edu/IR/00/00/23/18/00001/FY82900.pdf
Wagner, D. M.A., BScOT, OT(C). Ehalt, R. BScOT, OT(C). AOTA: Bearing the Backpack Burden. 2001. AOTA.1i

 

Bien choisir le sac à dos pour la rentrée – Première partie

Les listes scolaires pour la rentrée sont arrivées, les spéciaux et les promotions commencent dans les magasins et commerces en ligne, vous en êtes déjà à vous demander: quel sac à dos devrais-je acheter à mon enfant pour la rentrée scolaire?

Ce billet sera publié en 2 parties sur le blog Ergo Famille. La première partie, présentée ici, fait une brève présentation des impacts physiques du choix et de l’ajustement du sac à dos ainsi que les principaux critères à considérer lors du choix du sac à dos.

Dans la deuxième partie, qui sera publiée au cours des prochains jours, je vous proposerai les critères à respecter pour un bon ajustement et une bonne utilisation du sac à dos. Des astuces pratico pratiques vous seront aussi proposées ainsi que des suggestions pour un sac à dos écoresponsable.

Suivez-nous sur facebook pour les dernières nouvelles, annonces et primeurs chez Ergo Famille et visitez notre page web au www.ergofamille.com

Sac à dos, un choix important pour le dos

Au Québec, à chaque année, plus d’un million d’élèves de niveau préscolaire, primaire et secondaire se baladent à tous les jours avec leur sac à dos. Lorsqu’il est bien utilisé, le sac à dos demeure le meilleur moyen de transporter ses effets scolaires, ses livres et ses effets personnels. Il est conçu pour entraîner le poids du sac et de son contenu vers les muscles du corps les plus forts.

Le temps où l’enfant n’avait qu’à transporter que quelques livres, cartables et crayons est toutefois bien révolu. Généralement, l’enfant transporte aussi sa boite à lunch, une bouteille d’eau, des vêtements d’éducation physique, des souliers, des équipements de sport, parfois même un ordinateur portable ou une tablette électronique. L’importance d’avoir accès à un sac solide, ajustable et adapté à la morphologie de l’enfant prend alors tout son sens.

Annuellement, des centaines de blessures physiques sont dues à une mauvaise utilisation du sac à dos et près de la moitié de ces blessures se présente chez des enfants âgés de 5 à 14 ans, qui sont en pleine croissance. Les études montrent qu’un sac à dos ne devrait jamais dépasser 10 à 15 % du poids corporel de l’enfant. Par exemple, un jeune dont le poids serait de 100 livres ne devrait pas porter un sac à dos excédant 10 à 15 livres. Pour un enfant du préscolaire d’environ 45 lbs, ce sac devrait donc respecter un poids maximal d’environ 4 à 6 livres.

Des études réalisées aux États-Unis montrent qu’environ 55% des élèves transportent un sac à dos plus lourd que le 10 à 15% du poids corporel recommandé à tous les jours, allant parfois même jusqu’à 30 à 40% de leur poids corporel. Aussi, plus de 60% élèves âgés de 9 à 20 ans rapportent des douleurs au dos dues au transport d’un sac à dos trop lourd et pour 20% de ces élèves, la douleur persisterait plus de 6 mois.

L’effet d’un sac à dos trop lourd sur les muscles du dos, du cou et des épaules est bien établi. Des tensions musculaires et des douleurs peuvent en résulter, ainsi qu’un impact sur la posture de l’enfant en classe et au quotidien.

La démarche et l’équilibre de l’enfant lors des déplacements risquent également d’être affectés par un sac à dos trop grand ou trop lourd, le mettant à risque de chute sur la glace l’hiver, sur des surfaces instables ou dans les escaliers.

Comment choisir le sac à dos pour votre enfant :

Taille et hauteur :

Lorsqu’il est bien ajusté sur le dos, la hauteur du sac à dos ne devrait pas dépasser le haut des épaules et le bas du dos. Si le sac à dos descend sur les fesses et/ou dépasse les épaules, il est trop grand pour l’enfant.

Malheureusement, il n’est pas rare que les enfants du préscolaire ou du 1er cycle au primaire débutent leur année avec un sac à dos trop grand pour eux. Ces élèves les plus jeunes sont encore plus à risque de blessures ou d’avoir un sac trop lourd relativement à leur poids corporel.

Le sac de devrait pas (trop) dépasser la largeur du dos de l’enfant. Au préscolaire, il est difficile de trouver un sac suffisamment large pour y transporter un agenda, des pochettes ou un cartable mais qui ne depasse pas la largeur du dos. Un sac trop large risque d’être plus rempli et plus lourd et l’enfant risque de s’accrocher un peu partout.

Même si l’achat de plusieurs sacs à dos durant la fréquentation de l’enfant à l’école primaire engendre des coûts supplémentaires, il est important de s’assurer d’avoir un sac à dos qui convient à l’enfant au moment où il l’utilise, et non en prévision des 6 années suivantes. Le choix d’un sac à dos en fonction de la taille de l’enfant est aussi important que de de choisir des souliers ou un habit de neige de la taille de l’enfant.

Il est préférable d’essayer le sac à dos avec l’enfant afin de s’assurer que le format lui convienne et qu’il lui permettra de transporter ses effets personnels en toute sécurité et de façon confortable.

Bretelles et courroies :

Il est important de porter attention à la qualité et la position des bretelles ou courroies du sac à dos au moment de l’achat. Certains modèles présentent des courroies très minces et étroites qui risquent de comprimer les épaules si le sac est lourd, causant de la douleur et même des engourdissements. Des courroies larges, bien rembourrées, ajustables et débutant près du centre du sac dans le haut permettent de mieux répartir le poids sur les épaules de l’enfant.

La présence d’une courroie thoracique, à la hauteur de la poitrine ou d’une ceinture abdominale, qui s’attache à la taille, est un élément intéressant à rechercher. Ces courroies permettent de mieux coller le sac sur le dos de l’enfant et de mieux repartir le poids.

Choisir un sac à dos muni d’une poignée solide sur le dessus, permettant de le transporter facilement avec la main et de l’accrocher sur un crochet ou dans un casier.

Certains sacs sont munis de sangles de compression sur les côtés. Celles-ci sont alors très utiles afin de comprimer et stabiliser le contenu du sac plus près du corps.

Espaces et divisions :

Le sac à dos doit permettre un espace suffisant pour y entrer tout le matériel scolaire nécessaire à tous les jours. Des pochettes supplémentaires, faciles à ouvrir et à fermer par une fermeture éclair, permettent de mieux répartir le contenu du sac selon le poids des objets.

Un dos rembourré derrière le sac à dos permet aussi d’améliorer le confort et réduire les pressions d’objets pointus ou durs sur le dos de l’enfant.

Un sac à dos imperméable et conçu d’un tissu résistant est fortement recommandé, afin de bien protéger le contenu du sac lors des intempéries, mais aussi lorsque les enfants déposent leur sac sur des surfaces mouillées ou sales. Les sacs sont parfois un peu malmenés, il est mieux de choisir un modèle résistant dès le départ pour éviter de devoir changer de sac au bout de quelques mois ou à chaque année.

Et surtout, n’oubliez pas de bien identifier le sac à dos et les effets personnels de votre enfant à son entrée scolaire. De nombreuses compagnies québécoises offrent maintenant des produits d’étiquetage personnalisé et durable qui permet facilement à l’enfant de reconnaître ses effets personnels et d’être plus autonome à l’ecole. C’est une belle occasion d’encourager l’économie locale!

Pour toute question, contactez nous via notre site web au www.ergofamille.com, sur la page Facebook Ergo Famille ou au (450) 300-4500.

2 semaines d’activités – Jour 6

 

 Occupation : télétravail

Les ergothérapeutes sont par définition les experts de l’occupation. Notre mission, c’est de permettre aux individus de participer activement à leurs occupations, particulièrement lorsque des obstacles à cette capacité se présentent. Les obstacles peuvent provenir des capacités réduites de la personne, de contraintes liées à leur environnement ainsi que d’obstacles liés à l’activité elle-même.

L’ergothérapeute s’intéresse ainsi à l’interaction entre ces 3 éléments, la personne, l’environnement et l’occupation et l’objectif ultime est de permettre à la personne de participer activement à ses activités quotidiennes en intervenant sur un ou plusieurs de ces aspects ainsi que l’interaction entre les trois. Je précise, je suis loin d’être théoricienne mais j’essaie de mettre en contexte l’apport de l’ergothérapeute sur les occupations des individus.

Dans cette crise pandémique actuelle du covid-19, nous sommes tous plongés dans l’inconnu, la nouveauté, l’incertitude et les occupations sont complètement bousculées. Qui aurait cru vivre une telle situation il y a 1 an, 2 ans, 6 mois?

Dans ce contexte bien particulier d’isolement volontaire et de distanciation sociale, les employeurs sont encouragés par le gouvernement à permettre le télétravail au maximum. Pour les parents d’enfants entre 0 et 18 ans, cette possibilité est facilitante mais apporte également son lot de défis. S’occuper de ses enfants tout en travaillant à distance n’est pas toujours aisé! Pour ne pas dire parfois tout un casse-tête!

Je souhaite ainsi cette fois vous proposer différentes solutions et stratégies à explorer afin de faciliter le télétravail. Quelques-unes de ces idées que je vous rapporte proviennent également des sources citées plus bas ou d’expériences de parents, n’hésitez pas à partager également ce qui a bien fonctionné pour vous!

Proposer une activité créative autonome

Pâte à modeler, préparer une pièce de théâtre, fabriquer une construction à l’aide de matériel de récupération, découper des images ou des lettres dans des circulaires afin de créer un tableau ou une image, autant d’idées d’activités que les enfants peuvent faire de façon (quasi) autonome, impliquant une intervention minimale des parents. On sort le matériel et allez y!

Ajuster son horaire de travail et ses attentes à sa situation familiale

Selon l’âge de vos enfants, leur niveau d’autonomie au jeu, la présence ou non d’un conjoint qui travaille également à la maison ou qui travaille à l’extérieur, l’organisation de votre horaire de travail devra certainement s’ajuster à cette nouvelle réalité.

Pour les jeunes enfants, on profite des siestes pour planifier des tâches plus longues, on alterne des blocs de travail avec des blocs de temps avec les enfants et on essaie autant que possible de conserver une routine de repas en famille. S’il est possible de compléter certaines tâches en dehors des heures normales de travail, on couche les enfants plus tôt et on profite de la soirée pour s’avancer. La flexibilité de l’horaire sera la clé pour y arriver!

Fabriquer un fort ou une tente

Des chaises, des draps, des gros coussins, on propose aux enfants de créer un fort, un château ou une tente et d’y jouer. Les plus vieux peuvent également aider les plus vieux à inventer des modèles plus grands ou plus solides. Ce type de jeu créatif devrait vous libérer un peu de temps pour vos tâches de travail.

Lire et lire et relire

Si votre bibliothèque personnelle n’est pas assez garnie pour distraire vos enfants ou qu’ils ont déjà tout lu ce que vous avez sous la main, de nombreux sites offrent maintenant un accès à des livres et ressources littéraires gratuites en ligne. Selon l’âge de votre enfant, il pourrait vous écrire un résumé des chapitres et de l’histoire ou imaginer une fin différente à l’histoire, etc. Sur les sites mentionnés au bas du billet, une foule de liens sont partagés, consultez-les.

Jouer par vidéo en ligne avec grand-maman ou grand-papa

On ne peut plus demander aux grands-parents de venir garder à la maison pour le moment, mais rien n’empêche de leur proposer d’animer une activité en ligne avec vos enfants. Jeux de société, lire une histoire, dessiner ensemble, jouer aux cartes, faire des grimaces, les enfants comme les grands-parents apprécieront ces moments d’échanges et de temps passé ensembles. Les plates-formes tel que Facetime, Messenger vidéo ou Teams peuvent vous aider à leur organiser un petit moment ensemble.

Jouer dehors

Vous avez une cour extérieure sécuritaire? Envoyez les enfants jouer dehors! S’ils sont trop jeunes pour jouer dehors seuls, profitez-en pour consulter vos courriels, passer un appel ou lire un document. Vous pouvez également profiter de ce moment au grand air pour une pause salutaire!

Vidéos éducatifs

L’heure du conte en ligne, les capsules éducatives (Zoo de Granby, Allo Prof, Musée Canadien de la Nature), les concerts de musique, les récitals de ballet, cours de peinture en direct, les vidéos pour faire bouger les jeunes, tout écran n’est pas nécessairement mauvais ou nocif, mais une saine gestion des écrans est toujours à privilégier. Pour être capable de captiver vos enfants sur une activité afin de compléter un appel conférence ou rédiger un document, des vidéos éducatifs peuvent aider à gagner du temps!

Proposez un horaire aux enfants

Pour les enfants plus jeunes, un horaire ou des choix d’activités à faire de façon autonome peuvent leur être proposés de façon illustrée avec des images ou des photos. Par exemple, on leur dessine ou imprime des images de blocs, de casse-tête, de poupées, de voitures, etc. Ils peuvent ainsi choisir une activité puis lorsqu’ils ont terminé, ils passent à la prochaine. S’ils sont trop petits pour comprendre ce type de choix, on se fait une liste de jeux et de jouets à sortir pour les occuper de façon (quasi) autonome et on demeure à proximité.
Pour les enfants plus vieux, une liste de tâches à faire et à cocher peut leur être suggérée. Lire un livre, faire son lit, blocs legos, application de mathématique sur tablette, mots cachés à compléter, exercices physiques, etc. Généralement, les enfants plus vieux sont davantage autonomes mais un horaire à suivre peut les aider à mieux s’organiser.

Aménagez un coin travail

Si l’espace vous le permet, réservez et installez-vous un espace de travail dédié. Idéalement, on s’assure d’avoir un espace de travail qui permet un bon alignement postural assis: la surface qui arrive légèrement sous la hauteur du coude, les coudes et les genoux fléchis à 90 degrés, les pieds bien appuyés au sol. Le fait de pouvoir garder votre matériel de télétravail installé et prêt à être utilisé vous fera gagner du temps.

Puisque la période de fermeture des écoles et des milieux de garde se prolongera jusqu’en mai au minimum, je prévois plutôt écrire quelques billets par semaine plutôt qu’un par jour, occupation de maman oblige! Revenez nous voir régulièrement pour de nouvelles idées d’activités à faire à la maison.

Références et ressources:

Vifa magazine. En télétravail à la maison avec les enfants? Voici nos idées d’activités gratuites!
https://vifamagazine.ca/bouger/activites-familiales/en-teletravail-a-la-maison-avec-les-enfants-voici-nos-idees-dactivites-gratuites/

Zoo de Gramby. Capsules éducatives.
https://zoodegranby.com/fr/videos?number=9&cat=865

Naître et grandir. Des activités en ligne pour divertir les enfants au temps du coronavirus
https://naitreetgrandir.com/fr/nouvelles/2020/03/19/activites-ligne-occuper-enfants-coronavirus/

Allo Prof. Vidéos éducatifs.
http://www.alloprof.qc.ca/video

Musée canadien de la nature. Nos sites web sur la nature / Blog, vidéos et plus.
https://nature.ca/fr/explorez-nature/nos-sites-web-nature

2 semaines d’activités – Jour 5

Le retour à l’école et à la garderie pourrait être reporté à plus tard selon les annonces officielles faites vendredi par le gouvernement du Québec. Cela signifie un bouleversement encore plus long du quotidien et des habitudes de vie pour des millions d’enfants québécois, et tout autant de parents.

Pour vous aider à passer à travers ces semaines chambardées, je vous proposerai des idées d’activités à faire à la maison avec les enfants, des plus petits aux plus grands. Je vous invite à consulter mes billets précédents si vous ne les avez pas déjà lus pour des idées variées.

Ces activités visent non seulement à les amuser et à agrémenter leur nouveau quotidien, mais aussi à stimuler différentes sphères de leur développement dans un esprit ludique. Ces activités se veulent simples, exigeant peu de matériel et peu de préparation. Revenez me voir à tous les jours pour de nouvelles idées!

Ballon panier version maison

Pour stimuler les habiletés de coordination motrice chez votre enfant tout en organisant un petit jeu bien simple mais amusant, je vous propose différentes variantes du jeu de ballon panier, version maison.

Entre 2 brassées de lavage, avec un panier vide, on organise un jeu de lancer bien amusant. Pour les plus jeunes, toutous, jouets mous en tout genre, ballons, paires de bas. On travaille aussi le tour de rôle et on s’éloigne progressivement pour augmenter la difficulté.

Pour les plus vieux, on augmente le défi d’un cran. On se distance davantage de la cible et on explore les projectiles : ballons, balles, boule de papier chiffonné, avions en papier, élastiques, balles de ping pong. On peut aussi changer pour des contenants plus petits, placés en hauteur, etc. Votre créativité et évidemment, l’espace disponible, sont les seules limites!

Les plus vieux peuvent également ajouter un élément de compétition et noter les scores selon la précision atteinte : 1 point si on atteint le panier mais que le projectile n’y entre pas, 2 points pour un lancer réussi, etc. Un peu de calcul et d’écriture à y intégrer! Si l’espace est limité à domicile, s’installer dans un corridor est aussi une bonne alternative et si vous pouvez le faire, sortir à l’extérieur.

Peinture sur neige

Puisque sortir pour jouer dehors demeure essentiel même en cas de distanciation sociale, un jeu simple à explorer avant que toute la neige soit fondue (à Laval du moins, les familles d’Abitibi ne semblent pas près de vivre cette fonte!).
Donc pour explorer le jeu extérieur d’une nouvelle façon, on propose aux enfants de peinturer la neige à l’aide d’eau colorée par des colorants alimentaires. Des colorations naturelles pourraient également être explorées, par exemple une coloration à partir de cacao, de curcuma, de jus ou eau de cuisson refroidie de betteraves, de paprika, infusion refroidie de feuilles de carottes ou de feuilles d’oignons, etc.

Avec un vaporisateur à eau, on dilue quelques gouttes de colorant alimentaire dans l’eau et on laisse aller sa créativité sur la neige. Si vous ne disposez pas de vaporisateur pouvant servir à cet effet, une bouteille avec bec verseur (ex: bouteille vide et propre de ketchup, de shampoing, etc.) pourrait être utilisée, des pinceaux très larges, etc. Utilisez ce que vous avez sous la main.

La manipulation des vaporisateurs permet de renforcir la force musculaire des mains tout en stimulant la créativité des enfants. Une activité artistique et de plein-air tout à la fois!

 

Amusez vous bien et je vous reviendrai demain avec de nouvelles suggestions!

2 semaines d’activités – Jour 4

Avec un peu plus de délai que j’avais d’abord prévu, voici 2 autres idées d’activités à explorer avec vos enfants cette semaine. Avez-vous eu l’occasion d’essayer certaines activités proposées dans les derniers jours?

Cette semaine, sur les médias sociaux, les idées de jeux et d’activités éducatives ou ressources académiques en tout genre foisonnent et circulent abondamment. Je continuerai à proposer quand même des activités simples à (presque!) tous les jours, pour les grands et les petits. Revenez me voir souvent!

Jouer dans le noir avec des lampes de poche

Quel enfant n’aime pas jouer avec une lampe de poche? C’est un attrait automatique, il y a quelque chose dans les jeux de lumières qui attire l’œil et capte l’intérêt très vite! Je souhaite donc ici vous proposer des idées de jeux intérieurs, ou même extérieurs, à faire avec vos enfants, les petits comme les grands! Alors on sort les lampes de poches et on joue!

  • Partir à la recherche un objet en particulier ou d’une liste d’objets à retrouver;
  • Faire des ombres au mur avec les mains ou des ombres chinoises derrière un drap blanc;
  • Sortir dehors dans la cour le soir à la noirceur et jouer à s’éclairer dans le noir;
  • Explorer le fond du garde-robe;
  • Partir prendre une marche « spéciale » le soir avec les lampes de poches;
  • Éclairer différentes surfaces pour découvrir l’effet lumineux: derrière une feuille de papier de soie, dans un bol métallique, dans un miroir, sur un luminaire en verre qui diffuse la lumière, à travers un verre d’eau, etc;
  • Lire un livre éclairé d’une lampe de poche;
  • S’éclairer avec différentes sortes de lumières d’appoint: jouet lumineux, lampe de poche régulière, lampe de poche pour enfants;
  • Pour ajouter des notions académiques, tracer une lettre, un mot ou un nombre avec la lumière au mur et faire deviner aux autres ce qu’on a tracé;
  • Proposer une course de lumière: un premier joueur raconte une devinette concernant un objet présent dans la pièce, les autres joueurs doivent éclairer l’objet décrit le plus vite possible!

 

Proposer des défis sportifs – Adolescents et grands enfants!

Pour les enfants plus vieux et les adolescents qui tournent en rond et sont en manque d’action, on leur propose des défis sportifs à relever à l’intérieur de la maison. Des défis ajustés à leurs capacités sont évidemment à recommander! Pour les accros de compétition, on peut proposer une série de défis à relever ou une compétition parent-enfant. Qui sera le plus persévérant? Le plus vite? Le plus agile? On enfile des souliers de course et on se met à l’action!

Voici quelques idées à ajuster selon leur âge et leur niveau d’agilité physique:

  • Sortir dans la cour ou l’entrée et sauter à la corde le plus longtemps possible;
  • Monter et descendre les escaliers de la maison 5 fois;
  • Faire la chaise au mur le plus longtemps possible;
  • Faire la planche: pieds au sol, le corps bien droit et on prend appui sur les mains, ou les avant-bras pour plus de difficulté;
  • Monter et descendre de la première marche d’escalier ou d’un tabouret antidérapant le plus vite possible;
  • Sauter sur place pendant 1-2 minutes;
  • Push-ups: au mur pour les plus jeunes, au sol avec un appui aux genoux, ou au sol avec un appui aux pieds;
  • Faire des sauts papillon ou jumping jacks (on peut chronométrer ou compter le nombre de sauts);
  • Faire du vélo couché sur le dos (les pieds pédalent dans le vide, les jambes relevées);
  • Course à pied autour du pâté de maison;
  • Etc.

Il faut veiller à bien se placer sur une surface stable, avec de bons souliers pour les sauts et les activités exécutées rapidement. Aussi prendre soin de bien s’hydrater entre les défis sportifs. Suivre les capacités physiques de l’enfant ou du jeune afin de ne pas se surmener, mais un peu d’activité physique permettant un effort modéré à rigoureux est recommandé pour tous et à tous les jours. Vous pouvez également garder un journal de bord afin de documenter vos progrès!

Revenez me voir demain pour d’autres idées!

233 boul. Ste-Rose, suite 222

Laval, Qc, H7L 1L7

Pin It on Pinterest

Share This